MICRONIDLING

                                                   

L’effet coup de jeune, la subtilité en plus...

 

Délaissant les vieilles techniques invasives, la médecine esthétique peaufine des protocoles de plus en plus soft. Histoire de ne pas traumatiser la peau, ni figer le visage façon statue de cire...

 

Injections micronisées. 


Des aiguilles, oui, mais mini : nouvelle méthode en vogue de New York à Paris, le microneedling repose sur l’utilisation d’un cylindre doté de 600 micro-aiguilles d’1 mm de long, pas plus.

En roulant sur le visage (légèrement anesthésié, au préalable), il crée dans l’épiderme des milliers de microcanaux via lesquels peut venir se faufiler un cocktail d’actifs boosters de cellules (vitamines, peptides…).

 

Résultat ?

 

Une peau qui fonctionne à plein régime, se rallume et se remet sous tociété dans les heures (voire les jours) qui suivent...

 

Autre option, encore plus douce ? Le Soin Meso-oxygénation VITAL O2 : après un drainage du visage et une dynamisation des muscles sous-cutanés, le passage d’une roulette stérile à micropicots ouvre la voie à une formule revitalisante propulsée à coups d’oxygène.