Le PRP : La technique de « Vampire Lift »

Le PRP consiste à injecter du plasma riche en plaquettes pour stimuler les cellules souches du derme qui fabriquent le collagène et l’élastine. Il permet de rajeunir et d’embellir la peau du visage, du cou, du décolleté et des mains ou de traiter certaines imperfections cutanées.

 

Le « Vampire Lift » : La prévention du vieillissement de la peau

Le plasma riche en plaquettes préserve l’hydratation naturelle de la peau et la protège de toutes les agressions extérieures (tabac, pollution, etc.). Idéal dès l’âge de 25 ans pour obtenir un effet coup d’éclat immédiat et retarder l’apparition des premières rides. Le « Vampire Lift » a été médiatisé de façon planétaire par Kim Kardashian et Bar Refaeli. Il est aussi de plus en plus populaire en France chez les stars de la téléréalité, notamment Manon Marsault et Jessica Thivenin.

 

Le rajeunissement du visage

A partir de la quarantaine, les rides sont bien installées et la peau du visage et du décolleté commence à se friper surtout si vous avez abusé du soleil. Les injections de PRP vont relancer la fabrication du collagène.

 

Le traitement des imperfections cutanées

Le PRP convient également pour atténuer les cernes colorés, améliorer l’aspect de toutes les cicatrices (cicatrices d’acné, cicatrices accidentelles ou cicatrices suite à une intervention chirurgicale) et traiter les vergetures.

 

 

 

 

 

La stimulation capillaire

Le PRP cheveux permet de ralentir la chute capillaire et de stimuler la repousse.

 

Le déroulement de la séance

On effectue le prélèvement de sang au niveau du bras. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

Le sang prélevé est ensuite centrifugé. Ce processus permet de séparer le plasma et les plaquettes des globules rouges et des globules blancs. Les facteurs de croissance et les protéines contenus dans le PRP « boostent » les cellules souches de la peau qui produisent du collagène et de l’élastine.

On injecte ensuite de petites quantités de PRP dans le derme à l’aide d’une fine aiguille sur la surface traitée.

Selon l’indication à traiter, un traitement PRP complet comprend trois à six séances. Chaque séance est espacée de quatre à six semaines.

 

Les suites

Érythème, œdèmes, démangeaisons ou sensibilité passagère de la peau et possibilité de bleus pendant quelques jours. La reprise des activités est instantanée.

 

Les résultats

Immédiatement après la séance, on constate déjà une nette amélioration de l’éclat et de la tonicité de la peau. Après un mois, la peau devient plus souple, moins ridée et fripée en surface et les imperfections cutanées s’atténuent.

Les injections de PRP doivent être renouvelées tous les ans pour conserver le résultat de façon pérenne.

On peut associer des injections PRP avec le laser LED pour optimiser les résultats.